Deprecated: Using unregistered function "rtrim" in a template is deprecated and will be removed in a future release. Use Smarty::registerPlugin to explicitly register a custom modifier. in /var/task/dest/osteo2ls-core/vendor/smarty/smarty/libs/sysplugins/smarty_internal_templatecompilerbase.php on line 651
Le shiatsu : la détente au bout des doigts - Blog Osteo2ls

Le shiatsu : la détente au bout des doigts

Si vous êtes à la recherche d'une méthode douce pour vous détendre tout en contribuant à favoriser votre mieux-être de façon globale, le shiatsu est fait pour vous. Cette pratique qui repose sur les bases millénaires de la Médecine Traditionnelle Chinoise, apporte de nombreux bienfaits, aussi bien physiques que psychologiques. Partons ensemble dans un voyage qui va nous emporter au-delà des mers.

Le shiatsu : une pratique millénaire qui nous vient de l'orient

Une histoire qui débute au Japon

Inspiré de la Médecine Traditionnelle Chinoise qui trouve son origine il y a environ 3000 ans, l'histoire du shiatsu débute véritablement au Japon durant les VIIe et VIIIe siècles. C'est à cette époque que sa pratique se développe aux côtés d'autres techniques médicales, de la même façon que l'acupuncture ou les soins par les plantes. À partir du VIIIe siècle de notre ère, différents livres médicaux apparaissent au Japon où l'on retrouve, pêle-mêle, des techniques manuelles, la préparation de remèdes à partir des végétaux ainsi que des informations sur la relation étroite entre la médecine et les divinités nipponnes. En 1827 paraît le "Ampuku Zukai" qui est considéré comme le premier véritable ouvrage sur le shiatsu. Cependant, le terme de "shiatsu" n'apparaît réellement qu'en 1920. Cette thérapie manuelle sera reconnue en 1955 par le ministère japonais de la Santé, mais il faudra cependant attendre les années 60 pour qu'elle arrive en France.

Comment peut-on définir le shiatsu ?

La définition du shiatsu tient tout entière dans son nom puisque la traduction du mot "shiatsu" est littéralement "pression des doigts". Il s'agit donc d'une discipline qui passe par des appuis et par des étirements qui sont le plus souvent pratiqués à l'aide des doigts du thérapeute, mais celui-ci peut également choisir d'utiliser ses paumes. Le shiatsu part du principe que les tensions accumulées par l'organisme au fur et à mesure des expériences vécues vont, à terme, être délétères pour celui-ci. Cela va alors avoir pour conséquences de créer des troubles physiques, comme des douleurs ou des maladies, mais aussi psychologiques tels que l'anxiété ou l'insomnie, par exemple. Le but du shiatsu est donc d'éliminer ces dysfonctionnements en effectuant des pressions sur des points précis du corps qui sont les mêmes que ceux utilisés en acupuncture. L'objectif est de rétablir la circulation de l'énergie vitale ou "Qi" et ainsi de favoriser un retour vers un bien-être global.

Comment se déroule une séance de shiatsu ?

Une séance de shiatsu dure généralement une heure. Elle se pratique sur une personne habillée et celle-ci est, la plupart du temps, allongée sur une table de massage. Il est également possible de bénéficier du massage en position assise. La consultation commence par une anamnèse au cours de laquelle le thérapeute questionne son patient afin de connaître ses attentes et son état de santé. Ensuite, le praticien réalise un bilan énergétique qui comprend, entre autres, la prise du "pouls chinois" et l'observation de la couleur de la langue. Le traitement en lui-même peut alors vraiment débuter. Celui-ci s'effectue par le biais de pressions et/ou d'étirements sur des points précis du corps. La séance se termine par un échange qui permet au patient de donner un aperçu de son ressenti. C'est également à ce moment-là que le thérapeute en profite pour partager différents conseils notamment sur la meilleure hygiène de vie à adopter.

Comment se former au shiatsu ?

La formation de shiatsu s'étend, suivant les cursus, sur trois ou quatre ans. Elle inclut les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise, ainsi que des cours d'anatomie-physiologie. Des notions de déontologie, des études de cas et des exercices pratiques sont également réalisés. À la fin de chacune des années de formation, les étudiants valident l'acquis de leurs connaissances par le biais d'épreuves théoriques et pratiques. Différentes écoles réputées pour leur sérieux forment des praticiens shiatsu. C'est notamment le cas de l'IFS (Institut Français de Shiatsu) et de la FFST (Fédération Française de Shiatsu Traditionnel). Par ailleurs, le SPS (Syndicats des Professionnels du Shiatsu) a mis en place un DU (diplôme universitaire en deux ans) qui s'intitule : "le shiatsu dans l'accompagnement à la santé" et qui apporte des compléments aux formations spécialisées qui sont dispensées par les écoles de shiatsu.

Quel est le matériel utilisé pour pratiquer le shiatsu ?

Pour pratiquer le shiatsu, le praticien a besoin, a minima, d'un futon ou d'une table de massage. Il pourra choisir un modèle fixe s'il exerce son activité à un seul endroit ou pliant dans le cas contraire. Comme le shiatsu peut aussi être appliqué assis, le thérapeute peut également acquérir une chaise ergonomique. Pour son confort, il devra se munir d'un tabouret et d'une tenue professionnelle, de type ensemble veste et pantalon samue, et pour celui de son patient, d'un repose-tête. Il peut compléter son équipement avec des pierres chaudes et des huiles essentielles. Il pensera en outre à prévoir une décoration qui peut être d'inspiration japonaise avec des estampes et du mobilier nippons. Il est indispensable de garder à l'esprit que le but est de créer une ambiance zen qui contribuera à la détente du patient. Enfin, un diffuseur de parfum, de quoi écouter une musique relaxante et des bougies peuvent tout à fait trouver leur place dans un cabinet de shiatsu.

Guérison shiatsu

Quels sont les bienfaits du shiatsu ?

Réduire le stress

En agissant à la fois sur le corps et sur l'esprit, le shiatsu favorise une détente globale qui permet à la personne de se relaxer. Si celle-ci est débarrassée de ses tensions physiques et psychiques au moment du massage, cet état va perdurer bien au-delà, ce qui va améliorer sa résistance au stress. De plus, en étant massé de la tête au pied, le patient va prendre pleinement conscience de son corps, ce qui va également contribuer à ce qu'il se sente mieux dans sa peau. En outre, cette relaxation va avoir des conséquences positives sur sa respiration et sur son sommeil. Il est d'ailleurs courant d'exprimer le fait d'avoir été "libéré" d'un poids après être passé entre les mains du praticien shiatsu.

Stimuler le système immunitaire

Comme l'un des objectifs du shiatsu est de maintenir l'équilibre énergétique de l'organisme, cela va permettre à ce dernier de renforcer sa capacité à lutter contre les maladies. Pour cela, le praticien en shiatsu va notamment masser les points TAIKEI R3 (en lien avec le rein), TAIHAKU RP3 (en rapport avec la rate et le pancréas) et TAISHIYO F3 (lié au foie). Il peut également travailler sur les méridiens du poumon afin d'aider son patient à se prémunir contre les infections respiratoires. En profitant d'une meilleure organisation de son organisme, celui-ci bénéficiera d'une circulation optimisée de son énergie vitale ou "Qi", ce qui stimulera ses défenses immunitaires.

Mieux digérer avec le shiatsu

Les problèmes digestifs peuvent se manifester sous de multiples formes comme des ballonnements, de l'acidité gastrique, de la diarrhée ou de la constipation. Pour le shiatsu, tous ces troubles sont causés par un déséquilibre énergétique au sein de l'un ou de plusieurs organes. Le thérapeute va donc stimuler les points réflexes en lien avec ces derniers et permettre ainsi de réharmoniser l'ensemble du système digestif. Cependant, il ne va pas s'arrêter uniquement au massage, il va également questionner son patient sur ses habitudes alimentaires afin de l'inviter à les modifier s'il y a lieu.

Éliminer des douleurs physiques

En libérant les muscles des tensions accumulées, le shiatsu donne de bons résultats sur les douleurs situées au niveau du dos et sur celles d'origine rhumatismale. Ainsi, tout patient qui est sujet à des lombalgies, à de l'arthrose ou à des cervicalgies, verra ses maux soulagés en quelques séances de massage shiatsu. Il y a d'ailleurs de fortes chances qu'il en ressente les effets dès son premier passage entre les mains du thérapeute. De la même façon, pour les femmes souffrant de troubles menstruels, le shiatsu représente une excellente alternative aux traitements généralement prescrits.

Le massage shiatsu convient à de nombreuses personnes souhaitant pouvoir échapper, le temps d'un massage, au rythme effréné du quotidien. Si c'est votre cas, vous profiterez à cette occasion des multiples bienfaits de cette pratique millénaire et vous aurez en même temps l'occasion de rééquilibrer globalement votre énergie. Le mieux-être qui en résultera aura de fortes chances de se répercuter de façon positive sur votre moral et sur votre forme physique.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.