Soulager la tendinite à l'épaule avec l'ostéopathie

Vous l'oubliez peut-être, mais l'épaule nous rend de grands services au quotidien. En effet, elle permet non seulement de bouger les bras dans diverses directions et d'effectuer toutes sortes de gestes, mais elle nous fournit également suffisamment de force pour porter des objets. En considérant cela, il est très facile de comprendre combien une tendinite à l'épaule peut vite devenir handicapante. Pour la soigner de façon durable, prendre rendez-vous avec un ostéopathe est l'assurance de bénéficier d'un traitement adapté et efficace.

La tendinite à l'épaule : une tendinite qui dé-coiffe !

L'épaule, une articulation à la fois complexe et indispensable

L'articulation de l'épaule est composée de l'humérus, qui est le seul os du bras, et de l'os claviculaire. Ceux-ci sont maintenus ensemble grâce à quatre tendons qui passent à la fois sous la partie distale de la clavicule, ou acromion, et juste au-dessus de la tête de l'humérus. C'est la raison pour laquelle on dit que cet ensemble de tendons coiffe celle-ci et explique le nom qui leur a été donné : la coiffe des rotateurs. Complétés par des attaches ligamentaires, ces tendons donnent sa particularité à l'articulation de l'épaule qui est d'offrir une grande amplitude de mouvement. Cela nous permet d'avoir ainsi beaucoup de liberté dans nos gestes. Malheureusement, le revers de la médaille est que les tendons de l'épaule sont sans cesse sollicités au cours de la journée, et même la nuit lorsque nous dormons sur le côté.

Tendinite à l'épaule

La tendinite à l'épaule, une atteinte invalidante

Pour rappel, une tendinite ou tendinopathie est une maladie causée par l'inflammation d'un tendon. Un tendon est une structure fibreuse qui relie un muscle à un os. La tendinite de l'épaule ou tendinite de la coiffe des rotateurs se déclenche s'il y a trop de frottements entre les tendons et l'acromion. Rencontrée préférentiellement dans les sports où les bras sont fortement sollicités (tennis, golf, musculation…), on la trouve aussi chez les seniors, à cause de la perte de vascularisation des tendons avec l'âge. Le premier symptôme est une douleur qui survient lors de l'activité sportive et/ou dans certaines activités quotidiennes comme, par exemple, enfiler un vêtement. Au fil du temps, elle est accompagnée d'une baisse de mobilité des membres supérieurs qui peut très rapidement se transformer en véritable handicap pour la personne touchée.

Trois causes possibles pour la tendinite de la coiffe des rotateurs

Lorsqu'on parle de tendinite, on pense souvent à la sursollicitation des tendons suite à la répétition de certains gestes. Cependant, dans le cas de la tendinite de l'épaule, deux autres causes sont également possibles : un traumatisme et une mauvaise position. Dans le premier cas, une chute violente sur l'épaule peut provoquer une élongation ou une déchirure du tendon. Cela arrive lorsque la personne tente de se rattraper avec un bras, faisant alors peser tout le poids du corps sur ce dernier. Le muscle le plus souvent en cause, dans ce cas, est le sus-épineux, c'est-à-dire celui qui suit le trajet de la clavicule. Dans le second cas, une mauvaise position prolongée peut également créer une tendinite. En effet, lorsqu'une personne passe toute sa journée assise, par exemple, devant un ordinateur, elle a tendance à maintenir ses épaules en avant ce qui entraîne un décalage des contraintes subies par les muscles agissant sur l'articulation. Certains tendons vont alors être plus sollicités pour maintenir cette position. Sont alors concernés ceux des muscles deltoïde (qui couvre l'épaule), biceps et triceps (muscles en haut du bras).

Douleur à l'épaule

L'ostéopathe pour soulager la douleur de la tendinite de l'épaule

Identifier le tendon touché pour un maximum d'efficacité

Afin d'identifier précisément quel tendon est touché, l'ostéopathe va demander à son patient dans quelles conditions la tendinite s'est déclenchée. Il va également s'intéresser à l'endroit où est ressentie la douleur et à la façon dont elle se diffuse. En effet, le patient peut souffrir sur le haut de l'épaule, ou sur le devant, et avoir également mal plutôt dans le bras ou plutôt vers l'abdomen. De même, la manière dont sont limités ses mouvements apportera des informations précieuses à l'ostéopathe qui, à partir de là, adaptera son traitement. Pour éliminer la douleur, le praticien va diminuer les contraintes qui pèsent sur l'épaule. Il va notamment rechercher ce qui augmente anormalement les frottements tendineux. Il travaillera, entre autres, au niveau des muscles et, plus précisément, sur les fascias, ces enveloppes musculaires qui sont souvent tendues en cas de tendinites. En plus de redonner de la mobilité à l'articulation de l'épaule, toutes ces manipulations vont permettre au flux sanguin de parvenir plus facilement au tendon. En étant mieux vascularisé, le tendon aura moins tendance à s'enflammer.

Ostéo et kiné : une équipe de choc pour éviter les récidives

Même si l'ostéopathe va être parfaitement compétent pour soulager efficacement votre douleur à l'épaule, cela ne sera pas suffisant, sur le long terme, pour permettre à celle-ci de retrouver son fonctionnement optimal. C'est pourquoi l'ostéopathe va, dans la majorité des cas, vous conseiller de faire appel à un kinésithérapeute pour rééduquer les muscles de l'épaule. Cette rééducation peut s'effectuer conjointement au suivi ostéopathique ou postérieurement. En complément des manipulations de l'ostéopathe qui auront permis aux muscles de retrouver toute leur souplesse, la mission du kinésithérapeute sera de proposer des exercices appropriés pour que ces mêmes muscles retrouvent un fonctionnement optimal sans générer de douleur.

Dès la moindre douleur à l'épaule, et bien avant de ne plus pouvoir bouger le bras, des consultations chez un ostéopathe, complétées ou non par une rééducation chez un kinésithérapeute, vont vous permettre de retrouver très vite l'usage de votre épaule et donc de vos bras. Plus votre tendinite sera soignée rapidement, plus vous limiterez la durée durant laquelle vous serez obligé de mettre votre épaule au repos et, en conséquence, votre perte de mobilité.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.