Soigner naturellement la tendinite du coude avec l'ostéopathie

Tennis eblow, Golfer elbow, and co.

L'ostéopathie a gagné, en partie, ses lettres de noblesse en devenant un acteur incontournable des staffs sportifs. Il est, en effet, désormais fréquent que les équipes et les clubs sportifs aient un ostéopathe attitré qui travaille en collaboration avec le kinésithérapeute et le médecin. C'est donc en toute logique que l'ostéopathie arrive en première ligne pour soigner la tendinite du coude, mal bien connu des sportifs, mais qui touche également certaines professions.

La tendinite du coude : mieux la connaître pour mieux la repérer

Naissance d'une tendinite

La tendinite est, par définition, une inflammation du tendon. Lorsqu'une personne reproduit le même mouvement à de nombreuses reprises, des micro-traumatismes se créent. En conséquence, les fibres tendineuses gonflent, générant la douleur. Il existe deux types de tendinites du coude :

  • l'épicondylite externe : elle se déclare lorsque les muscles extérieurs du poignet (ceux qui permettent de le tendre) sont trop sollicités. On donne le nom de tennis elbow à cette tendinite, car c'est une douleur bien connue des joueurs de tennis amateurs, notamment lorsqu'ils répètent le geste du revers de façon imparfaite.
  • l'épicondylite interne, encore appelée golfer elbow, car elle touche plus précisément les joueurs de golf. Elle génère une douleur à l'intérieur des avant-bras et est due à une sur-stimulation des muscles fléchisseurs du poignet (ceux qui permettent de plier ce dernier vers le bas).

En général, la douleur ne reste pas localisée au niveau du coude, mais se propage jusqu'au poignet ou l'épaule.

Le tennis-elbow

Les symptômes de la tendinite du coude

Le plus souvent, la tendinite du coude s'installe de façon progressive, avec des symptômes bénins, au départ, qui peuvent passer inaperçus. Dans de rares cas, elle est immédiatement très douloureuse. Les signes qui doivent alerter sont :

  • toute douleur localisée au niveau du coude, notamment suite à un choc,
  • une douleur quand on tourne la poignée d'une porte, à l'ouverture d'une boîte de conserve ou lorsqu'on décapsule une bouteille,
  • une douleur qui part du coude et descend jusqu'au bout de l'avant-bras,
  • un coude légèrement enflé, voire rouge,
  • des fourmillements et des vibrations dans l'avant-bras.

Comment soulager soi-même une tendinite du coude ?

Des actions simples à mettre rapidement en place

Dès les premiers symptômes, il faut mettre le coude au repos, car plus vous continuez d'utiliser celui-ci, plus vous augmentez le risque d'inflammation des tendons. Vous pouvez utiliser une sangle de coude pour limiter ses mouvements et ainsi le protéger d'éventuelles tensions supplémentaires. Ensuite, la glace ayant un effet antalgique sur la douleur, placer un sac de glaçons au niveau du coude durant au moins dix minutes va diminuer sensiblement celle-ci. L'utilisation de cold packs vendus en pharmacie est également efficace. En cas de douleur trop importante, vous pouvez prendre des antalgiques ou appliquer un gel anti-inflammatoire. Si au bout de dix jours et malgré toutes ces actions, vous ne ressentez pas d'amélioration, il faut absolument consulter.

L'alimentation, source de santé pour le coude aussi

L'alimentation a une influence sur la survenue et l'installation de tendinites du coude. Un terrain acide, entre autres, la favoriserait. Les aliments alcalins sont donc à privilégier si vous êtes sujet aux tendinites. On vous conseillera donc de manger des fruits et des légumes de saison, ainsi que des aliments riches en Oméga 3 (poissons, fruits secs...) et de limiter les produits laitiers qui sont très acidifiants. En buvant un jus de citron à jeun, chaque matin, vous combinez à la fois l'action anti-inflammatoire du fruit et son pouvoir alcalinisant. En général, le changement de régime alimentaire entraîne une nette diminution de la douleur en trois semaines, à condition, bien sûr, que l'activité ayant généré la tendinite du coude ait également été arrêtée.

La tendinite du coude

L'ostéopathie pour dire définitivement adieu à la tendinite du coude

Agir pour guérir

L'ostéopathe va agir sur la cause de la tendinite du coude en éliminant les tensions qui provoquent la douleur. Il va également redonner plus de flexibilité aux structures touchées : c'est-à-dire non seulement au tendon, mais également aux zones annexes qui participent à son bon fonctionnement. Une fois le coude traité, le praticien va détendre les muscles des avant-bras. En effet, la tendinite entraîne la formation de nœuds musculaires qui doivent être éliminés pour rendre leur efficacité aux membres. Cette action va, en outre, améliorer votre capacité à soulever des charges lourdes. Ensuite, l'ostéopathe va s'intéresser aux raideurs que le corps aura mis en place au niveau des épaules et du cou. Puis, petit à petit, en tant que praticien holistique, il va lever toutes les tensions susceptibles d'empêcher l'organisme de fonctionner à son plein potentiel pour terminer par un rééquilibrage de toutes les structures du corps.

Conseiller pour éviter les récidives

Afin d'éviter l'installation de tendinites chroniques et d'être obligé d'immobiliser le coude durant une longue période, l'ostéopathe va vous donner des conseils, comme celui, par exemple, de bien vous échauffer avant toute activité sportive. De même, il va vous encourager à faire la même chose sur votre lieu de travail, si vous devez porter des charges lourdes. Il est également primordial d'utiliser un matériel ou des outils adaptés pour limiter le risque de blessures. L'ostéopathe peut également vous aider à corriger votre posture devant l'ordinateur et vous encourager à choisir une souris ergonomique. Comme l'hydratation est importante pour éviter les tendinites, votre praticien vous recommandera de boire des eaux alcalinisantes. Enfin, suivant ses connaissances et les formations qu'il a suivies en complément de l'ostéopathie, votre ostéopathe vous conseillera sur l'emploi de certaines huiles essentielles ou de cataplasmes d'argile verte. Il pourra également vous aiguiller vers un kinésithérapeute pour rééduquer le tendon et augmenter sa résistance.

Afin de pouvoir continuer à exercer sa profession sans dommages ou à pratiquer un sport sans se blesser, consulter un ostéopathe dès la suspicion d'une tendinite du coude va vous permettre d'être soulagé rapidement et de reprendre vos activités sans risque de rechutes. Cependant, comme il est toujours plus sage de prévenir que de guérir, et d'autant plus si vous êtes sportif ou que votre travail soumet votre corps à des contraintes physiques importantes, rendre visite à votre ostéopathe deux fois par an va limiter sensiblement, voire éliminer complètement, le risque de déclencher une tendinite du coude ou tout autre type de douleurs.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.