Limiter les conséquences d'une hernie inguinale avec votre ostéopathe

Parmi toutes les hernies qui existent, la hernie inguinale est l'une des plus courantes. Cette pathologie qui concerne plus les hommes que les femmes, est généralement bénigne. Cependant, pour éviter les désagréments dus à sa présence ainsi que d'éventuelles complications graves, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un ostéopatheSon approche holistique vous permettra de mieux vivre avec votre hernie sans redouter qu'elle ne s'aggrave.

La hernie inguinale ou quand le côlon s'étale

Hernie ? Vous avez dit hernie ?

Le corps humain peut être sujet à différentes hernies dont l'une des plus connues est la hernie discale. Alors quel rapport entre cette dernière et la hernie inguinale puisqu'elles ont, à l'évidence, un dénominateur commun ? En fait, ces pathologies sont toutes les deux causées par un élément du corps qui sort de son emplacement habituel. Dans le cas de la hernie discale, c'est le noyau du disque intervertébral qui sort de ce dernier et vient appuyer sur le nerf le plus proche, créant une douleur dans le dos. Peut-être avez-vous déjà aussi entendu parler de la hernie hiatale ? Celle-ci concerne l'estomac et survient lorsqu'une partie de celui-ci remonte dans la cavité thoracique. La hernie inguinale, quant à elle, est située dans la région du même nom qui correspond à l'aine. Pour rappel, les organes abdominaux sont maintenus en place par la paroi abdominale ou péritoine. Cependant, celle-ci comporte des portes de sortie pour permettre, entre autres, le passage des muscles ou des vaisseaux sanguins. Or, pour diverses raisons, il arrive qu'une partie du côlon, de l'intestin grêle ou, plus rarement, de la vessie, passe par l'une de ses ouvertures, créant une grosseur sous la peau qui fait donc hernie.

Une douleur à l'aine ?

Pas une, mais deux hernies inguinales

Il existe deux formes de hernies inguinales qui sont :

  • La hernie indirecte : elle est différente chez l'homme et chez la femme. Chez le premier, la masse intestinale se loge près du scrotum, chez la seconde, elle descend le long du ligament dit ligament rond qui rattache l'utérus à la paroi abdominale. La hernie directe peut être congénitale, c'est-à-dire se développer au stade embryonnaire et être présente dès la naissance, mais elle peut également apparaître au cours de la vie.
  • La hernie directe : située au niveau de l'aine, elle est caractérisée par le déplacement d'une partie d'un viscère abdominal au travers du muscle oblique externe. (muscle qui tapisse le côté de l'abdomen, de la cinquième côte jusqu'à la hanche).

Quels sont les symptômes d'une hernie inguinale ?

Le symptôme le plus évident de la hernie inguinale est une bosse qui se forme sous la peau à l'endroit même de la hernie, au niveau de l'aine. Les personnes qui en sont atteintes ne souffrent pas systématiquement. Elles peuvent cependant ressentir une gêne ou une lourdeur au niveau du petit bassin. Dans certains cas, celle-ci crée tout de même une douleur à l'aine, surtout lors de la marche.

Quand la hernie s'étrangle, ça se complique !

Généralement bénigne, la hernie inguinale peut cependant s'aggraver lorsque la masse viscérale qui est sortie de son emplacement, augmente de volume. Ce type de complication porte le nom de hernie inguinale étranglée. Elle est particulièrement douloureuse et bloque totalement le transit intestinal. Dans ce cas, une prise en charge chirurgicale en urgence est nécessaire pour remettre les intestins en fonctionnement et assurer leur irrigation sanguine pour empêcher la nécrose des tissus.

Quelles sont les causes d'une hernie inguinale ?

Un certain nombre de hernies inguinales sont congénitales, c'est-à-dire présentes à la naissance. Celles-ci sont dues à un défaut de séparation entre le péritoine et la cavité pelvienne qui survient normalement au cours du troisième mois in utero. Elles se résorbent généralement d'elles-mêmes dans les semaines qui suivent la naissance. Cependant, la hernie inguinale peut aussi apparaître à l'âge adulte. S'il est parfois difficile d'en identifier l'origine exacte, on sait cependant qu'elle est causée par un excès de pression au niveau de l'abdomen. Un certain nombre de facteurs comme un problème de surpoids, de la constipation ou encore une toux chronique, peuvent entraîner cette augmentation de pression. La grossesse est également susceptible d'engendrer une hernie inguinale du fait de la conjugaison entre le relâchement musculaire dû aux hormones et le poids du bébé. Enfin, le fait de porter régulièrement des charges lourdes peut affaiblir la pression abdominale et créer une hernie inguinale.

Douleur liée à une hernie inguinale

L'ostéopathe pour éviter les complications de la hernie hiatale

Traiter la constipation pour prévenir la hernie ou en limiter l'étendue

Lorsque vous êtes constipé, vous devez pousser fortement sur le ventre pour évacuer vos selles. Or, cela accroît énormément la pression à l'intérieur de celui-ci et augmente donc le risque de faire grossir une hernie déjà présente ou d'en faire apparaître une nouvelle. Pour éviter cela, votre ostéopathe va redonner de la mobilité à vos intestins par le biais de techniques d'ostéopathie viscérale. Cependant, il va également chercher à comprendre pourquoi vous êtes constipé. Cela peut être dû à un problème nerveux ou vasculaire ou encore à un blocage vertébral. Il vérifiera également la santé de votre foie qui, s'il est engorgé, aura tendance à appuyer sur le gros intestin. Enfin, il pourra aussi vous conseiller de recourir à des compléments alimentaires, comme le Psyllium blond, par exemple, dont la richesse en fibres stimule le transit intestinal.

Réduire la pression abdominale

L'un des buts de la consultation chez l'ostéopathe va également être de réduire la pression abdominale afin d'éviter l'aggravation de votre hernie. Ainsi, le praticien va, par exemple, travailler sur le diaphragme pour augmenter son amplitude. En effet, lorsque celui-ci se contracte de façon optimale, le volume de l'abdomen s'amplifie, libérant ainsi de la pression à chaque inspiration. Enfin, votre ostéopathe va également vérifier l'équilibre de votre bassin afin d'éliminer d'éventuelles tensions qui pourraient nuire à la santé de votre abdomen.

En présence d'une hernie inguinale, votre ostéopathe possède de nombreuses solutions pour en réduire les conséquences et vous éviter l'urgence chirurgicale. Cependant, si vous devez tout de même en passer par là, sachez que vous pourrez consulter votre praticien après l'intervention pour accélérer la cicatrisation et diminuer le risque de déclencher une nouvelle hernie inguinale.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.